Analyse de données : les buzzwords de la data décryptés pour vous

Analyse de données : les buzzwords de la data décryptés pour vous

En plus des termes techniques, le merveilleux monde de l’analyse de données comporte un grand nombre de buzzwords, bien souvent anglais. Difficile donc de s’en sortir lorsqu’on commence à s’intéresser au sujet et à vouloir exploiter ses données. Parce que des « data » il y en a de plusieurs types : des smart, des dark, des open, des big…Nous avons voulu décrypter pour vous une partie des buzzwords pour que vous compreniez mieux où vous mettez les pieds 🙂

Le plus courant : « Big Data »

Le phénomène Big Data est la conséquence de notre mode de vie de plus en plus connecté. Que nous le voulions ou non, nous produisons chaque jour un grand nombre de données (2,5 trillions d’octets de données sont générées dans le monde chaque jour! ) . Elles sont ensuite stockées et parfois analysées (pour une toute petite partie). On définit généralement le Big Data grâce aux trois « V » . Les données à exploiter sont maintenant Volumineuses, proviennent d’une grand Variété de sources, et sont produites et doivent être traitées rapidement (Vélocité). Le défi pour les entreprises est d’arriver à tirer profit de ces gros volumes de données, de sources multiples, structurées ou non, et cela aussi rapidement que possible. Pourquoi ? Car correctement exploitées ces données peuvent être une mine d’or pour les entreprises et leur permettre de mieux connaître leurs clients, leur marché ou même leur activité.

Smart Data

Le smart data est un concept apparu en réaction au « Big Data » et à l’explosion du volume de données auxquelles les entreprises ont accès. L’idée ? Parmi la masse de données que possède une entreprise, toutes ne lui apporteront pas une valeur ajoutée. Or, exploiter une énorme masse de données peut entrainer un gaspillage des ressources techniques et financières. Les « smart data »,«données intelligentes» (ou « pertinentes » ), sont les données qu’il va être utile d’exploiter parmi la masse dont l’entreprise dispose. Bien traitées et analysées, elles vont révéler des informations pertinentes, améliorer la connaissance de l’activité de l’entreprise, de son marché, ou encore de ses clients. L’enjeu est donc d’identifier ces données afin de se concentrer sur l’essentiel sans s’encombrer de trop de volume.

Dark data

Le « Dark Data » est un terme qui permet de désigner toutes les données opérationnelles qu’une entreprise collecte et entrepose mais qui ne sont par la suite jamais exploitées et plus précisément jamais analysées. La raison ? Elles sont souvent obsolètes ou non structurées. (cela peut être des logs, des fichiers clients, de vieilles versions de documents …) Par cette définition, on comprend que les dark data représentent une très grosse partie des données d’une entreprise. Certaines peuvent représenter une mine de connaissances si elles sont correctement exploitées. Dans d’autres cas, elles peuvent représenter un danger pour l’entreprise en raison des coûts, de l’espace de stockage mais aussi des problèmes d’accessibilité et de sécurité.

Open data

Le terme « open data » désigne une démarche de publication de données numériques en ligne par des entreprises, des organisations, ou des collectivités publiques. Elles sont en libre accès et peuvent être utilisées par tous, gratuitement. On peut citer par exemple le portail Open data du gouvernement Français. En plus de permettre la transparence de certaines collectivités publiques, ces données peuvent également être pertinentes pour les entreprises. C’est le cas lorsqu’elles viennent en complément d’autres données. Elles peuvent par exemple permettre de réaliser des études de marchés plus poussées.

Voilà, vous en savez un peu plus sur les buzzwords du monde de l’analyse de données et de la data. Si vous souhaitez aller plus loin, vous pouvez également consulter notre article : La Dataviz pour les nuls.

Sources :
http://searchdatamanagement.techtarget.com/definition/dark-data
http://www.frenchweb.fr/le-smart-data-permet-de-se-focaliser-uniquement-sur-les-donnees-utiles-emailstrategie/143731
http://data.nantes.fr/demarche/lopen-data-cest-quoi/ http://www.lenouveleconomiste.fr/du-big-data-au-smart-data-22682/