Tableaux de bord RH : du crayon aux outils

Tableaux de bord RH : du crayon aux outils

Les besoins en tableaux de bord se sont multipliés. Le traitement de données de plus en plus nombreuses  a conduit à utiliser un tableur. Que serait une direction des ressources humaines sans fichiers excel ? Les sources, le nombre et l’évolution des données à suivre dans le temps a fait apparaître le mot “reporting”.

Le reporting RH, les tableaux de bord RH: pour quoi faire et pour qui ?

Plusieurs définitions
Quand on doit établir un reporting, nous traitons des notions telles que listes, états, rapports, analyses, tableaux de bord, graphiques etc…

Pour établir un ou des tableaux de bord, il s’agit de rassembler des données provenant de sources différentes tout en ayant une nature proche. C’est à dire une information d’un même domaine. Par exemples, la paie et la formation ou la gestion des effectifs et l’absentéisme.

La saisie de données dans un tableau de bord permet d’avoir une image de l’évolution de l’entreprise par extrapolation d’hypothèses  de travail.  L’évolution des compétences, du vieillissement de sa population, de la dérive de sa masse salariale s’illustrent grâce à des graphes.

Fournir des données, des analyses à la Direction Générale, à la direction financière, à la direction des ressources humaines permet de fixer, de mesurer et de contrôler les objectifs fixés

” on ne peut piloter que ce que l’on a mesuré”

Pour quoi faire et pour qui ?
Le reporting va d’abord s’adresser :

  • à la direction des ressources humaines qui a besoin de synthèses, de rapports pour les représentants du personnel, d’analyses prévisionnelles pour gérer
  • aux managers pour connaitre ses effectifs,  son absentéisme, ses entrées et sorties, ses besoins de recrutement, son plan de succession, évolution des compétences de leurs équipes
  • aux salariés auxquels on va fournir des récapitulatif de carrière, de formation
  • aux gestionnaires RH qui doivent suivre les exigences légales (visites médicales, paye, frais de santé et prévoyance, arrêts maladie…)

90 % du traitement se fait au travers d’extractions de logiciels de paye, sur un fichier excel pour permettre la production de courbes, graphes en tout genre.

A quoi servent les données RH ?
En quelques décennies, la fonction de “gestion” du personnel est passée à une fonction de Direction des Ressources Humaines. Il s’agit de gérer le capital humain au service du développement de l’entreprise.

Les indicateurs RH deviennent des moyens de communication internes et externes auprès d’investisseurs, de salariés, de managers et de partenaires sociaux.

La direction des ressources humaines tend à devoir justifier de sa contribution au business.

En analysant les données liées à la gestion de l’effectif, la fonction RH devient partie prenante de la stratégie de l’entreprise par la production et suivi de ses tableaux de bord.

La notion de performance RH fait aujourd’hui son apparition. Il devient prioritaire de s’interroger sur nos outils pour répondre à toutes ces demandes.

Notre Guest Blogueuse

Nathalie Niaux-Squivée